La Fifa vote en faveur d’une Coupe du monde à 48 pays

Posté le 10-01-2017, Source : rmcsport.bfmtv.com

Le Conseil de la Fifa a voté à l’unanimité en faveur d’une Coupe du monde à 48 pays, à partir de 2026. Il y aura 16 groupes de trois équipes au premier tour.

C’était l’une de ses promesses de campagne. Ce mardi, Gianni Infantino a été entendu. Le président de la Fifa a soumis au vote du conseil l’augmentation du nombre de participants à la Coupe du monde, à partir de 2026. Les 33 membres de ce Conseil, où sont représentés toutes les Confédérations, ont dit oui, à l’unanimité. 

16 groupes de trois équipes

Si l’hypothèse d’une augmentation à 40 équipes existait, Infantino a vu son souhait d’élargir à 48 pays être exaucé. La formule retenue a été celle d’un premier tour avec 16 groupes de trois pays. Les deux premiers de chaque poule seront qualifiés pour les 16es de finale. Au total, il y aura 80 matchs durant ce Mondial. 

La Concacaf grande gagnante 

La répartition des places sera officielle en mai, mais on partirait sur 16 pour l’Europe (contre 13 auparavant), 9 pour l’Afrique (5 avant), 8,5 pour l’Asie (4,5 avant), 6 pour l’Amérique du Sud (4,5 avant), 6,5 pour la Concacaf (3,5 avant), une pour l’Océanie (0,5 avant) et une pour le pays hôte.

Près d'un milliard de revenus supplémentaires ? 

Défendue par Infantino, notamment pour permettre à des « petits pays » de participer à la grande fête du football mondial, cette formule va aussi permettre une très forte augmentation des revenus. En comptant les droits TV, le marketing, la vente de billets ou l’hébergement, la Fifa estime que cette compétition élargie pourrait lui rapporter jusqu’à 975 millions d’euros en plus par rapport à un Mondial à 32 équipes. 

Vous aimez cet article ? Partagez :