Bedimo a refusé trois fois l’OM avant de signer

Posté le 07-04-2017, Source : rmcsport.bfmtv.com

Dans un entretien accordé à La Provence, Henri Bedimo a avoué qu’il avait failli rejoindre l’OM par trois fois au cours de sa carrière, avant d’y signer l’été dernier.

Henri Bedimo aurait pu signer à l’OM bien plus tôt. Arrivé l’été dernier, le Camerounais a longtemps repoussé les avances du club phocéen, qui le courtisait depuis de longues années. Le latéral gauche de 32 ans a raconté ces rendez-vous manqués dans une interview accordée à La Provence. Tout a commencé en 2003, année où il a rejoint Toulouse.

« Ce n'était pas ma destination de départ, je devais aller à l'OM. Anigo m'avait fait une proposition pour intégrer les moins de 19 ans, raconte-t-il. J'étais venu visiter les installations. Anigo m'avait préparé une belle journée, avec Salomon Olembé qui était venu m'accueillir. J'avais passé la matinée avec lui. Anigo avait fait un beau speech. Il n'y avait pas eu beaucoup de choses négatives ! Je devais retourner à Grenoble pour mon déménagement. Puis Mombaerts (entraîneur du TFC, ndlr) m'a appelé sur le chemin du retour. J'ignore toujours comment il a eu mon numéro ! (…) La différence s'est faite sur le contrat. Le TFC en proposait un meilleur, ainsi qu'une meilleure visibilité dans le temps. L'OM voulait que j'intègre l'effectif de la réserve avant de postuler à m'entraîner avec les pros. »

« Je n’avais pas assez de visibilité »

L’histoire ne s’est pas arrêtée là, puisque Bedimo a recalé l’OM deux fois de plus par la suite. « La deuxième fois, avant que je ne quitte Lens pour Montpellier (2011), l'OM m'avait aussi approché et il y avait un quasi-accord. Mais encore une fois, je n'avais pas assez de visibilité, Montpellier, qui venait de faire une belle saison, me proposait plus de temps de jeu. La troisième fois, c'était lors de mon passage de la Paillade à Lyon (2013). Je n'avais pas donné suite car l'OL jouait le tour préliminaire de Ligue des champions. »

Vous aimez cet article ? Partagez :