Pour Benzema, c'est maintenant ou (sans doute) jamais

Posté le 17-05-2017, Source : football.fr

C’est ce jeudi que Didier Deschamps annoncera la liste des joueurs retenus pour les trois rencontres de l’équipe de France du mois de juin. Mis sous pression par Karim Benzema cette semaine, le sélectionneur va devoir une nouvelle fois trancher concernant l’attaquant du Real Madrid. Une bonne fois pour toutes ?
Karim Benzema l’avoue: "C'est vrai que ce serait plus facile aujourd'hui de dire: j'arrête (l’équipe de France, ndlr). De dire ça parce que j'en ai assez vu et entendu ! Ça arrangerait aussi beaucoup de monde que je prenne cette décision…" Ce qui est évident, c’est que ça enlèverait une belle épine du pied de Didier Deschamps. A chaque annonce de liste, le sélectionneur des Bleus doit répondre aux questions concernant le meilleur buteur français en activité, plus appelé depuis l’épisode de la sextape de Mathieu Valbuena fin 2015. Jeudi, il n’y échappera pas. Quelle que soit sa décision.
S’il rappelle Benzema, Deschamps devra dévoiler les raisons de ce soudain revirement de situation. S’il le laisse encore de côté, "DD" sera invité à fournir les explications que lui réclame l’attaquant du Real Madrid, avec véhémence. Avec sa sortie dans L’Equipe (*), Benzema a mis une telle pression sur Deschamps qu’il semble désormais que ce soit maintenant ou jamais pour un retour de l’ex-enfant prodigue. Il n’y aura pas vraiment de meilleur contexte: Benzema est bon avec la Real, certains de ses concurrents (Gameiro, Giroud…) le sont un peu moins avec leurs clubs.
Critères de sélection...
Mais si Deschamps reste fidèle à sa logique, il ne convoquera pas l’ancien Lyonnais. Car les critères de sélection de "DD", concernant Benzema, ne concernent pas la valeur intrinsèque du joueur, mais plutôt une logique de groupe et la complémentarité entre ses attaquants, deux éléments souvent mis en avant par le patron des Bleus. Surtout, Deschamps ne veut sans doute pas prendre le risque de rappeler un joueur controversé, aux yeux du grand public, alors que les Tricolores veulent surfer sur la vague d’un Euro où ils ont bénéficié d’un fort élan populaire.
Ces problèmes se poseront toujours lors des prochains rassemblements, donc Deschamps doit agir dès maintenant avec Benzema, s’il le souhaite bien évidemment. Sinon, Benzema ne comprendra toujours pas ses choix, et sa réaction pourrait provoquer une scission définitive, un point de non retour. Il se fera sans doute à l’idée que, tant que Deschamps sera aux commandes des Bleus, son compteur de sélections restera figé à 81. Verdict jeudi.
(*) "Je ne veux d'explications de personne, de personne, de personne d'autre à part le sélectionneur. Les autres disent que je suis sélectionnable, sauf lui. Si le sélectionneur me dit droit dans les yeux que ce n'est qu'à cause du foot, eh bien je continuerai à travailler. Si c'est pour autre chose, qu'il me le dise en face, et c'est fini avec lui."

 

Vous aimez cet article ? Partagez :