Man Utd : coéquipiers, dirigeants, lui-même... encore un festival de punchlines signé Ibrahimovic

Posté le 05-04-2017, Source : rmcsport.bfmtv.com

Zlatan Ibrahimovic a lâché les chevaux ce mardi face aux caméras. Les coéquipiers et les dirigeants de l’attaquant de Manchester United n’ont pas été épargnés. Mais Ibra a aussi parlé de lui. Et c’est tout aussi savoureux.

Zlatan Ibrahimovic a signé un retour en forme ce mardi. Et pas seulement sur le terrain. L’attaquant de Manchester United, qui a marqué le penalty de l’égalisation contre Everton (1-1) après ses trois matchs de suspension, avait également fait le show devant les caméras dans des interviews accordées avant la rencontre.

"La Premier League me supplie de rester"

Au micro de BT Sports, il a tout d’abord railler la Premier League en se jetant quelques bouquets de fleurs: "La Premier League me supplie de rester. Je suis venu en Angleterre à 35 ans quand tout le monde pensait que j'étais en fauteuil roulant. Mais que s'est-il passé? Le lion est toujours en vie"

"Les lions ne se comparent pas au humains"

"Lukaku (Everton, 21 buts) est costaud, Agüero (Manchester City, 14 buts) est bon. Et moi ? Les lions ne se comparent pas aux humains...", a poursuivi l’attaquant des Red Devils, auteur de 16 buts en 26 rencontres de Premier League, toutes disputées comme titulaire.

"Je ne suis pas venu ici pour perdre mon temps"

Sur MUTV, Ibra, arrivé du PSG pour un an l’été dernier a directement envoyé un message à ses dirigeants, qui devront visiblement frapper fort cet été au mercato: "J'ai 35 ans. Beaucoup de choses doivent êtes réglées pour que je reste. Ce n'est pas comme si j'avais 20 ans et encore 10 ans devant moi. Il me reste probablement une, deux voire trois années. Tout dépend de ce que tu veux et de ce que le club veut, de sa vision pour le futur. Je l'ai dit dès le premier jour où je suis arrivé: je ne suis pas venu ici pour perdre mon temps, je suis venu ici pour gagner."

"L’équipe est ce qu’elle est"

Le Suédois ne se satisfait visiblement pas du Community Shield et de la League Cup remportés cette saison. Alors que les Red Devils sont cinquièmes, à quatre points de Manchester City, virtuellement qualifié pour la Ligue des champions, Ibrahimovic égratigne également ses partenaires : "Le classement du championnat ne ment pas. L'équipe est ce qu'elle est. Si tu veux gagner de plus grandes choses, il faut créer plus grand."

Vous aimez cet article ? Partagez :